Tom Boon: « Peaufiner quelques détails pour être fin prêt pour la suite »

Quelques heures après l’annonce du forfait de Dohmen et à 24 heures du dernier match de poule face à l’Afrique du Sud, Tom Boon nous a confié ses dernières impressions. Il se dit impatient d’en découdre et se montre prudent, mais positif pour la suite du tournoi.

Tom, on vient d’apprendre le forfait de John-John Dohmen. Après celui de Manu Stockbroekx, comment gère-t-on cela en équipe?

La première chose qui importe c’est sa santé, c’est le plus important. Nous avons la chance d’avoir Gus (Augustin Meurmans Ndlr) et Antoine (Kina Ndlr), qui ont prouvé qu’ils avaient un niveau international impeccable. C’est triste de perdre deux joueurs mais c’est le sport. Nous restons concentrés sur nos objectifs et nous faisons totalement confiance aux deux remplaçants.

Cela fait maintenant près d’une semaine que vous n’avez pas disputé de match. Vous avez bien réussi à gérer cette attente?

Oui, on a une journée de repos hier parce que nous avions eu une double session la veille. Aujourd’hui, on a une séance d’entraînement. Le tout, c’est de rester prêt, de ne pas trop faire ou pas trop peu non plus. Ce n’est jamais idéal d’avoir six jours entre deux matchs mais je pense que ça nous a fait du bien après ce qu’il s’est passé. On a pu utiliser ces six jours à bon escient.

Quels principaux éléments d’amélioration sont ressortis pendant ces journées? 

Le tout est de pouvoir faire des grosses prestations pendant soixante minutes. Nous sommes passés tout près de cela face à l’Inde mais il faut qu’on soit encore plus régulier. L’important est de répondre présent au bon moment, lors des matchs à qualification directe. Il faudra encore peaufiner quelques détails demain pour être fin prêt pour le huitième ou le quart de finale.

Demain, l’objectif principal sera-t-il d’aller absolument chercher cette première place en inscrivant un maximum de goals?

Nous devons avant tout jouer libérés et reprendre entièrement confiance. Si on déroule notre jeu, à ce moment-là, on peut enchaîner les buts. Mais si on veut absolument courir derrière un gros score, je pense que c’est une moins bonne manière d’aborder ce match. Il faut vraiment jouer relâché, être patient et ne pas se frustrer si on ne marque pas tout de suite.

Si jamais vous devez jouer ce match supplémentaire de qualification, cela peut vous servir également afin de continuer à monter en puissance? 

Oui, de toute façon, il faudra le jouer si on le doit. Il n’y a pas de règles générales dans un tournoi pour faire le meilleur résultat possible. Ça ne sera pas forcément facile contre la Malaisie ou le Pakistan. Comme je le disais, il n’y a pas de règles pour être le mieux possible en quarts. Quand on voit le résultat de l’Argentine hier, ils seront peut-être un peu hors rythme en quarts. On ne se jamais ce qui peut se passer. S’il y a huitième à jouer, on sera confiants et j’espère qu’il nous servira à grandir dans ce tournoi.

Bertrand Lodewyckx

 

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.