« Une préparation importante pour la Coupe du Monde »

A 28 ans, Sébastien Dockier disputera son quatrième Champion’s Trophy, six ans après avoir participé à son premier tournoi officiel avec les Red Lions. Un tournoi qui lui réussit plutôt bien puisqu’il avait débuté sa carrière internationale lors du premier Champion’s Trophy de la Belgique, en 2012 à Melbourne. Il avait alors inscrit quatre buts et il est, à l’heure actuelle, le meilleur buteur belge de cette compétition avec sept goals au compteur. Interview.

Sébastien, il y a six ans, tu disputais ton premier tournoi officiel avec les Red Lions au Champion’s Trophy. Ca t’avait plutôt bien réussi…

Oui, c’est vrai. Nous avions terminé cinquièmes à l’époque, ce qui était un bon résultat. On jouait pour la cinquième place contre l’Allemagne et je pense que j’avais marqué le goal de la victoire (il a, en effet, marqué le 5-4 et s’est offert un doublé ce jour-là Ndlr). Depuis lors, je n’ai plus raté un tournoi avec les Red Lions.

C’est une sensation particulière de retrouver le Champion’s Trophy pour toi?

Non pas spécialement, je n’y pense pas et je le prépare comme un autre tournoi.

Vous avez terminé cinquièmes en 2012, huitièmes en 2014 et cinquièmes en 2016, c’est un tournoi qui ne vous réussit pas spécialement… Quels sont vos objectifs pour cette dernière édition de la compétition? 

En effet, on en a parlé en équipe et c’est vrai que c’est un tournoi dans lequel on n’a pas encore fait de bon résultat. Ce Champion’s Trophy est un peu particulier parce qu’il y a la Coupe du Monde dans cinq mois et c’est notre principal objectif. Ici, nous voulons surtout bien développer notre jeu et on verra où on arrive. Maintenant, on veut de toute façon terminer sur le podium et on va jouer pour remporter le tournoi.

Comment aborde-t-on mentalement une compétition officielle mais qui surtout, pour la Belgique et les autres nations, sert de préparation à la Coupe du Monde? 

Je crois qu’il ne faut pas changer quelque chose ou jouer avec le frein à main. C’est la dernière édition du Champion’s Trophy et ça donne encore une petite motivation en plus de rentrer dans l’histoire du tournoi.

La préparation a été plutôt positive avec plusieurs victoires et deux matchs nuls contre la Grande-Bretagne et l’Australie. Le groupe arrive en pleine confiance?

Oui, on joue vraiment pas mal en ce moment. On s’entraîne très bien et c’est un petit moins bon en match mais aux entraînements, on atteint un niveau qu’on a rarement vu donc c’est très positif. Il faut encore un peu plus conclure nos occasions parce qu’on crée beaucoup de jeu. Tactiquement aussi quand on joue à 11 contre 10, on peut être meilleurs et il faut qu’on soit encore un peu plus durs dans les duels en défense. Si on garde vraiment bien la balle et qu’on fait courir notre adversaire, on peut faire mal à tout le monde.

Qui sont les candidats aux titres cette année? 

Pays-Bas et Australie certainement. Je pense que le Pakistan est vraiment plus faible et l’Inde ne semble pas très en forme. Et puis l’Argentine, on ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre. Ils ont des jeunes qui arrivent mais leur style de jeu n’est pas facile à battre.

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.