Victoire à l’arrachée des Red Lions contre l’Argentine

Red Lions-Argentine 4-3

Red Lions: Vanasch, A.Van Doren, Luypaert, Poncelet, Boccard, Wegnez, Kina, Denayer, Charlier, Van Aubel, Briels puis Hendrickx, de Kerpel, Dohmen, Cosyns, Dockier.

Argentine: Vivaldi, Ibarra, Tolini, Ferreiro, Ortiz, Rossi, Cicileo, Vila, Lopez, Rey, Domene puis Tarazona, Keenan, Casella, Martinez, Fernandez, Bugallo.

Les arbitres: Michielsen et Delforge. C

Les buts: 4′ Ferreiro (0-1), 10′ Casella sur pc (0-2), 24′ Hendrickx sur pc (1-2), 40′ Boccard sur rebond de pc (2-2), 43′ Tarazona (2-3), 54′ Kina (3-3), 59′ Dockier (4-3).

Si on parlait encore dans les tribunes d’un énième remake de la finale olympique de Rio, remportée par les Argentins, la donne avait tout de même pas mal changé depuis. Lors des quatre dernières confrontations, nos Lions étaient sortis vainqueurs à trois reprises pour un seul match nul, lors du Champion’s Trophy 2018.

Les Belges étaient malmenés dès l’entame de la rencontre puisque Vanasch devait repousser du stick après une minute de jeu. Le meilleur gardien du monde ne pouvait rien sur la déviation en un temps d’un attaquant argentin. Son tip-in sur un centre de Lopez trouvait le chemin du but (0-1). Dockier manquait ensuite la cible de quelques centimètres. A la 10′, Casella transformait le premier pc argentin pour faire 0-2. Les Lions commettaient quelques fautes techniques auxquelles ils ne nous ont pas habitué.

Le début du 2e acte démarrait sous de meilleurs auspices avec une première occasion signée Charlier. Les troupes de McLeod reprenaient le jeu à leur compte et le premier pc belge était le bon. L’inévitable Hendrickx fusillait le gardien argentin (1-2). Les occasions se multipliaient pour les Belges mais la défense argentine, très bien regroupée, tenait bon jusqu’à la pause.

Le 3e acte était marqué par une montée de la tension entre les deux équipes. Vila se frottait à De Kerpel, les deux joueurs en venaient presque aux mains avant que d’autres joueurs n’interviennent. Les arbitres s’interposaient et distribuaient les cartes. Une jaune pour Vila et une verte pour Hendrickx. A la 40′, Boccard égalisait sur rebond de pc, après un sleep d’Hendrickx (2-2). Une minute plus tard, c’était au tour de Denayer de voir jaune. Après un duel rugueux et un coup d’épaule fortuit, son adversaire tombait au sol. Jaune et dix minutes dehors. En fin de 3e quart, Tarazona s’offrait un superbe solo, dribblait trois joueurs avant de fixer Vanasch d’un envoi puissant (2-3).

La tension était encore présente lors du dernier acte, les deux équipes contestant quelques décisions arbitrales. Vivaldi devait également s’interposer à trois reprises en trois minutes. Il ne pouvait rien sur l’incursion de Kina, qui plaçait intelligemment dans le plafond du but (3-3). Les Argentins ripostaient en s’offrant un pc. La balle était déviée en touche par un défenseur. Deux pc plus tard, les Argentins n’avaient toujours pas trouvé la faille grâce à la défense de fer des Lions. En fin de match, un Argentin se rendait coupable d’une stupide poussée. Il prenait une jaune logique. Van Aubel était tout près du 4-3 dans la foulée. Vivaldi multipliait les arrêts réflexes. Les Belges s’offraient un dernier pc à une minute du terme. Vivaldi s’interposait une fois de plus. Dockier trouvait enfin le but de la victoire dans la dernière minute (4-3).

La rencontre, plutôt tendue, aura offert son lot de rebondissements. Les Lions auront galvaudé quelques occasions franches mais repartent finalement vainqueurs de ce duel.

Il s’agissait de leur dernier match de l’année, avant d’entamer une nouvelle édition de Pro League en 2020.

Bertrand Lodewyckx

Photo: Laurent Faucon

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.