Victoire facile des Lions face à l’Irlande et fête du hockey totale au Lara

Belgique-Irlande  6-0

Belgique: L.Van Doren, A.Van Doren, Luypaert, Hendrickx, Stockbroekx, Wegnez, Denayer, Gougnard, Van Aubel, Dockier, Charlier puis Boccard, De Sloover, Meurmans, Dohmen, Briels, Plennevaux.

Irlande: D.Harte, C.Harte, L.Cole, O’Donoghue, McKee, Walsh, Walker, Jackson, Cargo, Cross, Caruth puis Bell, Murray, Magee, Duncan, S.Cole, Loughrey.

Les arbitres: Pontus et Dooms.

Cartes vertes: 31′ Gougnard, 51′ Walsh

Les buts: 4′ Hendrickx sur pc (1-0), 14′ Charlier (2-0), 23′ Hendrickx sur pc (3-0), 38′ Charlier sur pc (4-0), 49′ A.Van Doren sur rebond de pc (5-0), 56′ Briels (6-0).

Un peu moins de deux mois après leur sacre européen, les Red Lions s’affichaient à nouveau en public au Lara de Wavre. Le club brabançon avait vu les choses en grand en proposant pas moins de 1400 places assises, dont 900 couvertes. L’événement était d’ailleurs sold-out après seulement quatre jours.

La rencontre opposait nos Lions à l’Irlande, 13e mondiale et qui prépare son qualificatif olympique face au Canada fin octobre.

Les champions du Monde et d’Europe en titre faisaient honneur à leur statut en proposant un match très engagé et sérieux. Si les Irlandais n’étaient pas ridicules, ils ne trouvaient pas la solution et semblaient dépassés dès que les Lions accéléraient un peu. Loic Van Doren ne devait s’interposer qu’une seule fois du stick, à la 13′. Entre temps, Hendrickx se rappelait au bon souvenir du gardien David Harte en plaçant un sleep surpuissant au fond du but (1-0). Charlier butait sur le double meilleur gardien du monde à la 9′. L’attaquant allait se faire justice tout juste avant la fin du dernier quart. Son tir croisé claquait sur la planche du but (2-0).

Le deuxième quart voyait Hendrickx s’offrir un doublé à son exercice préféré: le pc. Il envoyait cette fois-ci sur l’homme posté sur la ligne. L’Irlandais ne pouvait que constater les dégâts (3-0). Malgré cette avance de trois buts, l’énergie déployée par les Lions était sans limite. Stockbroekx, après une accélération dont il a le secret, butait sur un joueur irlandais et se tenait directement la cuisse. Il sortait en boitillant…La première période s’achevait sur le score de 3-0.

Les Irlandais entamaient la seconde période le couteau entre les dents. Malgré un pc et un centre irlandais dévié par de Sloover sur son propre gardien, l’arrière-garde belge ne semblait pas vraiment inquiétée. Il suffisait d’un pc aux Lions pour retrouver le chemin des filets. Alors qu’on attendait un nouveau sleep d’Hendrickx, Charlier prenait ses responsabilités et décochait un tir puissant dans le coin gauche du but (4-0). Meurmans forçait un nouveau pc à la 39′. Hendrickx reprenait son rôle de n°1 mais plaçait à côté.

Le début du dernier quart était brouillon avec des contres belges rapides mais qui manquaient de justesse dans la dernière passe. Il ne fallait pourtant à nouveau qu’un pc pour que les Lions frappent à nouveau. Arthur Van Doren était parfaitement placé au rebond pour smasher au fond et faire 5-0. Briels plantait ensuite le 6-0 alors qu’il restait moins de quatre minutes à jouer.

Les Red Lions, impressionnants de volonté et de rythme, auront réalisé un excellent match face à l’Irlande devant des tribunes pleines à craquer. Seule petite ombre au tableau, la blessure de Manu Stockbroekx qui n’est pas remonté sur le terrain en 2e période…

Bertrand Lodewyckx

Photo: Laurent Faucon

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.