« Vraiment fier de ce que nous avons réalisé en équipe »

Hier, la première surprise consistait à voir l’Amicale Anderlecht passer tout près du titre national, alors que l’équipe avait dû attendre la dernière journée de championnat pour valider son ticket pour les demis. La deuxième? Voir les trois frères Garreta rejouer ensemble. Dont un certain Juane, qui a inscrit trois goals en finale.

Juane, quelle finale incroyable. Est-ce que vous l’avez abordée en vous enlevant toute pression? En vous disant que vous n’aviez rien à perdre?

C’est exactement ça. Je n’étais pas là en demi-finale mais c’était une victoire acquise à l’arraché. En demi-finale, c’était le premier épisode. Aujourd’hui, il ne manquait rien. On n’avait rien à perdre. Nous ne sommes pas arrivés par surprise, parce que nous connaissions nos qualités. Quand tu joues avec ce petit truc en plus de n’avoir aucune pression, c’est quand même une force.

Vous êtes menés 0-3 après 11 minutes. Mais vous avez continué à tenter et à ne rien lâcher…

C’est mon premier championnat avec l’Amicale Anderlecht personnellement mais c’est l’ADN de cette équipe. C’est entre autres pour ça que mes frères et moi sommes venus ici. Parce qu’on ne veut jamais baisser les bras, y croire jusqu’au bout. C’est ce qu’on a fait aujourd’hui.

Pour une finale, le scénario a été incroyable. Ça a été difficile au premier quart mais après le match s’est emballé. Parfois on était plus forts qu’eux. Ça s’est joué sur des détails.

La conclusion de cette saison c’est très fier de ce que vous avez réalisé? Ou fort déçus parce que c’était peut-être l’occasion ou jamais?

On n’en a pas discuté juste après le match. On a tout donné, les shoot-outs, c’est une loterie. Nous n’avons aucun regret. Nous sommes vraiment fiers de ce qu’on a réalisé. Avant les demis, tout le monde nous voyait déjà boire une bière en tribunes le dimanche. On mérite d’être là en finale. Le White Star a très bien joué. C’est une équipe spécialiste de la salle, il n’y a rien à dire sur leur titre. Bravo à eux.

On reverra les trois frères Garreta en salle ensemble la saison prochaine?

Ça on verra. Ça faisait quatorze ans qu’on n’avait plus joué ensemble. C’était notre première finale donc pourquoi pas. Chaque année on se dit qu’on verra. Donc on verra (rires).

Bertrand Lodewyckx

Photo: Laurent Faucon

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.