Les Lions décrochent le bronze avant Tokyo

Angleterre- Red Lions 2-3

Les arbitres: Otten et Goentgen.

Cartes vertes: 19′ Dohmen, 50′ Denayer.

Les buts: 12′ Boon sur stroke (0-1), 32′ Ward sur pc (1-1), 42′ Briels (1-2), 52′ Boon sur pc (1-3), 53′ Ward sur pc (2-3).

Le résumé:

Cette petite finale jouée en matinée offrait une première période animée et agréable à suivre. A chaque début de quart, les Lions passaient tout près d’une mauvaise surprise mais les Anglais manquaient de précision pour marquer. Vanasch et Payne se mettaient en évidence lors de la première demi-heure en sortant quelques beaux arrêts. Le seul but avait lieu à la 12′ sur un contre belge. Dockier, très en forme en première période, était retenu fautivement dans le cercle. Stroke logique. Boon plaçait dans le coin gauche du but (0-1). Les deux équipes revenaient au vestiaire sur ce score.

A force de se faire peur, les Lions payaient finalement leurs mauvais débuts de quart temps. Les Anglais provoquaient un double pc. Le second était converti par Ward, qui égalisait (1-1). Les Lions étaient dépassés lors des premières minutes du 3e acte avant de revenir progressivement dans le match sous l’impulsion de De Sloover. Après un tir à côté, Briels faisait 1-2 en déviant un envoi de Van Aubel.

Les montées de De Sloover perturbaient les Anglais et les Lions provoquaient leur premier pc à huit minutes du terme. Boon sleepait tout droit sur le défenseur placé sur la ligne, qui la stoppait du genou L’arbitre demandait lui-même la vidéo. La balle semblait partir à côté du but. Pc. Boon se faisait justice en plaçant intelligemment entre les jambes de Payne (1-3). Les Belges prenaient le large mais les Anglais ripostaient en s’offrant un pc. Ward plantait le 2-3 d’un sleep puissant. L’Angleterre faisait sortir son gardien à cinq minutes du terme. Les Lions résistaient jusqu’au bout pour s’offrir la médaille de bronze.

S’ils nous ont habitué à jouer les finales ces dernières années, les troupes de McLeod se rassurent tout de même après un début de tournoi compliqué. Les Lions pourront certainement tirer beaucoup de leçons de cet Euro, à un peu plus d’un mois des Jeux Olympiques.

Je découvre le magazine Tip-in

La stat du match:

1/2. Les Belges ont à nouveau été efficaces sur pc. Boon était d’ailleurs tout proche de provoquer le stroke sur sa première tentative. L’arbitre vidéo considérait que la balle sortait du cadre mais il aurait tout aussi bien pu accorder le stroke pour un arrêt volontaire du genou, comme le faisait très justement remarquer Thomas Vandenbalck, aux commentaires à la RTBF.

Le Red Lion du match:

Arthur de Sloover. Le défenseur a beaucoup apporté en deuxième mi-temps, jouant plus haut qu’à son habitude. Il a donné de l’énergie à son équipe, ses courses et passes vers l’avant ont été tranchantes.

Bertrand Lodewyckx

Photo: Brieuc Verstreken

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir le magazine ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.