Les Red Lions s’imposent en Nouvelle-Zélande et gardent la tête de la Pro League

Nouvelle-Zélande-Red Lions 1-3

Red Lions: Vanasch, Van Doren, Luypaert, Stockbroekx, Wegnez, Mermans, Denayer, Gougnard, Cosyns, Dockier, Van Aubel puis Kina, De Sloover, Hendrickx, Plennevaux, Briels et Charlier.

Les arbitres: Rogers et Kearns.

Cartes vertes: 10′ Dockier, 14′ Kina.

Les buts: 18′ Hendrickx sur pc (0-1), 23′ Dockier (0-2), 34′ Tarrant (1-2), 52′ Cosyns sur rebond de pc (1-3).

Après la claque reçue hier soir, on s’attendait à une réaction des Néo-Zélandais à domicile. Côté Red Lions; Dohmen, Boon et De Kerpel étaient mis au repos. Briels, Van Aubel et Kina prenaient leur place.

Si le marquoir affichait 0-0 à l’issue du premier quart, la rencontre était à nouveau à sens unique. Cosyns s’offrait une première occasion, qui passait à côté. Le gardien néo-zélandais était ensuite mis à contribution à cinq reprises lors du premier acte. Les escarmouches étaient signées Denayer, Cosyns (x2), Van Aubel et Charlier.

Le début du 2e quart se transformait en une bataille de pc. Les trois tentatives consécutives de la Nouvelle-Zélande étaient systématiquement repoussées. A la 18′, Hendrickx avait besoin de trois sleeps pour trouver la faille. Joyce touchait encore du stick l’envoi d’Hendrickx, qui poursuivait sa course au fond (0-1). Cinq minutes plus tard, c’était au tour de Dockier de se mettre en évidence. L’attaquant, fort présent dans le secteur défensif, se jouait de son vis-à-vis avant de tenter en revers d’un angle impossible. Son tir était imparable et claquait sur la planche latérale du but (0-2). Kina et Charlier butaient sur Joyce en fin de première mi-temps.

La reprise voyait les locaux se montrer bien plus entreprenants face à des Lions un peu plus brouillon. A la 34′, Smith avait tout le temps d’ajuster son centre vers Tarrant, qui n’avait plus qu’à pousser au fond (1-2). Les Néo-Zélandais poussaient pour égaliser. Les Belges temporisaient et reprenaient petit à petit la maîtrise de la rencontre.

Les contrôles et les passes des Lions étaient moins précis. Les Néo-Zélandais en profitaient en s’offrant un énième pc à la 47′. Une fois de plus repoussé. Van Doren&cie ripostaient rapidement en provoquant le pc. Hendrickx sleepait à côté. Joyce repoussait celui de Luypaert à sept minutes du terme. Cosyns était au rebond et fixait le gardien d’un tir puissant dans le coin du but (1-3). Bennett concédait un nouveau pc en fin de partie mais Hendrickx ne trouvait pas le cadre. Les Lions poussaient sur l’accélérateur en fin de partie. Luypaert sleepait sur le gardien et c’était là la dernière occasion franche de la partie.

Arthur Van Doren, élu homme du match:  » Ce sont toujours des matchs difficiles. Ils ont été meilleurs en défense et nous avons eu plus de mal à faire tourner la balle qu’hier. Nous repartons d’ici avec les six points et c’est très positif. Nous avons concédé trop d’occasions aujourd’hui mais je suis certain que le staff va analyser tout cela et que nous pourrons corriger ces détails« .

Les Red Lions n’auront pas livré leur meilleur hockey aujourd’hui mais ils assurent l’essentiel face aux Néo-Zélandais et conservent la tête de la Pro League. Les troupes de McLeod s’envoleront rapidement vers l’Inde, où ils disputeront un double affrontement contre la 5e nation mondiale le weekend prochain.

Bertrand Lodewyckx

Photo: Brieuc Verstreken

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir le magazine ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.