L’Orée et Louvain au Top, l’incertitude fait un flop

Top 3

  1. L’Orée. Difficile de passer à côté. Le club woluwéen vit un début de saison de rêve avec ses équipes premières. Les messieurs ont conquis une septième victoire consécutive en autant de rencontres. Ils arrivent en pleine confiance avant d’affronter le Léopold et la Gantoise. Chez les dames, le premier gros test a eu lieu ce dimanche contre Temse. Résultat? Une nouvelle victoire 2-0 et le maximum de points possible en six rencontres.
  2. Louvain. Les Universitaires étaient pointés du doigt comme l’une des potentielles bonnes équipes du championnat. Après sept journées de championnat, ils sont bien placés en 3e position. Les troupes de Trenchs ont accroché le Léopold dimanche (3-3) et peuvent voir la suite avec de l’ambition.
  3. Les dames du Léopold et de l’Héraklès. Voilà deux équipes qui jouaient le maintien et uniquement le maintien la saison passée et qui sont maintenant à la 4e et 5e place de l’élite féminine. Si les deux matricules comptent plus de matchs joués que certains concurrents derrière eux, il n’empêche que leur début de saison est plus que positif.

Flop 3

  1. L’incertitude chaque semaine. Etre joueur, joueuse ou coach de hockey en ce mois d’octobre n’est pas chose aisée. Rien qu’en Belgian League (masculine et féminine), pas moins de 21 matchs ont été remis ce week-end sur les 56 à jouer. Cas confirmés, en attente de résultats, prise de rendez-vous pour les tests, quarantaine temporaire, entraînements annulés. Un vrai parcours du combattant.
  2. La défense des dames du Wellington. Les Uccloises ont pris l’eau face à un Dragons plutôt en forme. Si elles ont déjà obtenu une belle victoire depuis le début de la saison, c’est plutôt le secteur défensif qui pose problème. Avec 22 buts encaissés, les dames du Well ont la plus mauvaise défense du championnat. Elles en ont pris neuf de plus que les deux autres moins bonnes défenses, White Star et Watducks.
  3. Le trou se creuse en D1 masculine. S’il y a plusieurs équipes qui doivent encore rattraper plusieurs matchs, un écart semble s’être creusé entre le Top 7 et les cinq autres membres de la D1. Victory, Amicale et Ombrage sont calés à trois points et l’Indiana et le Lara restent bloqués à 0. Mais comme on entend souvent au bord des terrains (peut-être moins en cette période Covid): la saison est encore longue.
Bertrand Lodewyckx

Photo: Royal Orée

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir le magazine ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.